Pierre polie de rhodochrosite, 14 gr

Minéralogie

Classe : calcite
Système cristallin : rhomboédrique
Formule chimique : MnCO3
Dureté : 3,5 – 4 (Mohs)
Densité : 3,3 – 3,7
Couleur :rose, rouge orangé
Eclat : vitreux à nacré

La rhodochrosite tient sa belle couleur rose du manganèse qu’elle contient. Son nom vient du greg rodos (‘rose’) et est connu sur le marché américain comme « rose des Incas » car il était utilisé par les civilisations précolombiennes.

La rhodochrosite, minéral appartenant au groupe des calcites, est un carbonate de manganèse qui peut contenir en substitution de ce dernier élément de petits pourcentages de fer, de zinc, de magnésium et de calcium. Elle cristallise dans le système rhomboédrique. Opaque, elle peut être rose, rose lilas ou rose jaunâtre, avec une couleur distribuée de façon plus ou moins homogène.

La rhodochrosite peut se trouver à l’intérieur de filons métallifères hydrothermaux, ou comme produit de l’action de fluides hydrothermaux, sur les roches de manganèse. Les plus beaux cristaux de rhodochrosite rhomboédrique ont été découverts au Colorado, dans la mine de Home Sweet.

De part sa couleur rose, la rhodochrosite est liée au 4ème chakra, celui du cœur. Les pierres roses correspondent à la sphère affective et émotionnelle. De par sa dureté qui est de 3,5 – 4, la rhodochrosite est une pierre douce qui régule les énergies et apporte de l’harmonie. Elle est surtout conseillée aux personnes souffrant d’insécurité, d’angoisse et de stress.

C’est également une pierre qui stimule l’intuition et la créativité et qui protège des cauchemars.

Signes astrologiques : Capricorne, Balance, Cancer et Bélier
Chakra : coeur
Entretien : Son entretien est simple. Après chaque utilisation, déchargez la pierre sous l’eau courante. Si vous la portez régulièrement sur vous, il est recommandé de la décharger une fois par semaine. Vous pouvez la recharger au soleil mais pas trop longtemps.

AVERTISSEMENT : Les propriétés, indications et modes d’utilisation citées sont issues des connaissances de l’auteure et des ouvrages ou sites Internet de référence. Ces informations sont données à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.